10/05/2017 Liebherr Machines Bulle SA et Gruyère Energie SA concluent un partenariat dans le domaine énergétique

Lancement du projet dans l'enthousiasme général sur le site de Gruyère Énergie SA.

Lancement du projet dans l'enthousiasme général sur le site de Gruyère Énergie SA.

dDe gauche à droite : Benoît Revaz (Directeur de l’Office Fédéral de l’Énergie), Maurice Ropraz (Conseiller d’État), Stéfanie Wohlfarth (Membre du Conseil d’Administration de Liebherr-International AG), Claude Ambrosini (Directeur de LMB), Olivier Curty (Conseiller d’État), Raoul Girard (Vice-Syndic de la Ville de Bulle) et Claude Thürler (Directeur de GESA).

Récupération et valorisation des rejets de chaleur, et développement d'un réseau de chauffage à distance : voilà les pierres angulaires du partenariat innovant conclu entre Liebherr Machines Bulle SA et Gruyère Energie SA (GESA).

Le plan d'investissement poursuivi par LMB depuis 2013 a d'ores et déjà permis de transformer et d'optimiser les infrastructures existantes sur le site de Bulle. De nouveaux bancs d'essais pour les moteurs Diesel et à gaz ont notamment été créés. Ces développements engendrent d’importants rejets de chaleur, estimés à 10 GWh environ, susceptibles d'être valorisés directement sur le site industriel ou bien dans un réseau de chauffage à distance.

Parallèlement, GESA développe depuis plus de 10 ans un important réseau de chauffage à distance alimenté à plus de 90% par le biais d’énergie renouvelable. Cela représente une économie annuelle de plus de 8 millions de litres de mazout et de 23 000 tonnes de CO2. Ce réseau alimentait en 2016 plus de 670 bâtiments, avec une distribution énergétique d’environ 80 GWh – un chiffre qui devrait encore doubler au cours des 10 prochaines années. Dans cette perspective, GESA doit assurer la sécurité de son outil de production thermique en diversifiant les agents énergétiques tout en gardant une forte proportion d’énergie renouvelable, par exemple à travers la valorisation des rejets de chaleur.

La complémentarité des projets de développement des deux partenaires résout la problématique du stockage de l'énergie, permettant ainsi d'optimiser son utilisation. Il est prévu de mettre en service des installations de couplage chaleur-force (CCF) d’une puissance mécanique supérieure à 1 MW. La production d’énergie électrique renforcera la sécurité d’approvisionnement du réseau de GESA et augmentera sa part de production propre au-delà de 20 % de l’énergie électrique totale distribuée. Les moteurs à gaz G9620 utilisés seront construits par LMB ; ils offriront une plateforme de suivi de longue durée favorisant le développement et l’optimisation de ses produits et systèmes.

En parfaite adéquation avec les objectifs de développement durable, ce projet est soutenu par l’Etat de Fribourg. D'autre part, le raccordement au réseau de chauffage à distance de GESA permettra à LMB d’acquérir une énergie 100% renouvelable pour son site de production bullois. Les investissements des partenaires se montent à près de 9 millions de francs pour GESA et à près de 4 millions pour Liebherr. Le Canton, quant à lui, a contribué à hauteur de 1 million de francs par le biais du Fonds cantonal de l’énergie.