Sarah Böhm est ravie de ses études en alternance dans le secteur de l’informatique commerciale chez Liebherr

Sarah Böhm étudie l’informatique de gestion et est entrée chez Liebherr à Oberopfingen avec des attentes très fortes. Elle souhaitait depuis longtemps allier théorie et pratique et découvrir des services très différents de l’entreprise. Aujourd’hui, cette future informaticienne de gestion dit elle-même que le groupe Liebherr lui a ouvert des opportunités encore meilleures que celles qu’elle avait pu imaginer.

Même en tant qu’étudiante, je suis considérée comme une collègue à part entière et mes idées sont prises au sérieux.

Sarah Böhm

Elle a été séduite notamment par l’excellente entente entre collègues, et se sent considérée chez Liebherr comme un membre de l’équipe à part entière. Grâce à ses connaissances, elle fait concrètement avancer des projets.

« Quand j’ai choisi de faire des études en informatique de gestion, j’accordais une grande importance à la pratique : pouvoir mettre en œuvre concrètement en entreprise et par moi-même les enseignements reçus, et aborder une multitude de domaines de compétences. C’est pourquoi j’ai choisi à l’époque de faire des études en alternance chez Liebherr. Je peux le dire aujourd’hui : mes attentes ont été dépassées.

J’avais pour mes études un projet sur le sujet Compliance et Licensing. J’y ai puisé des idées, et à partir de là j’ai élaboré un concept pour Liebherr. Je me rappelle très bien ma motivation et ma fierté quand je suis allée voir mon chef. Et je me suis donc tout à coup retrouvée avec mon propre projet, dont j’étais responsable en collaboration avec mon chef : le développement et le suivi des contrats de licences logicielles dans le monde entier. Je suis donc en contact intensif avec toutes les sociétés Liebherr, je les assiste et je négocie les contrats de licence et les conditions avec les plus grands éditeurs de logiciels.

Nous travaillons actuellement à des sujets d’actualité, comme les services de cloud et toutes les questions liées à la transformation numérique. À titre personnel, je trouve cela vraiment passionnant car il y a encore beaucoup de questions sans réponse. J’ai lancé à Munich un événement de grande envergure sur ce sujet, qui a permis aux collègues d’échanger entre eux et de s’informer au cours de conférences données par des invités sur les sujets et les produits de l’univers numérique. C’était très gratifiant de recevoir un écho aussi positif de la part des collègues après cet événement.

Liebherr me permet de concilier études et pratique de façon idéale, et de mettre directement en œuvre mes projets d’étude dans l’entreprise. J’ai déjà eu l’occasion d’acquérir des connaissances techniques absolument considérables dans les différents services. Le meilleur dans tout cela, c’est que je ne me sens pas considérée comme une étudiante sans beaucoup d’expérience, mais comme une collègue à part entière, qui travaille sur ses propres projets et dont les idées sont appréciées. Je suis très reconnaissante de me voir accorder une telle confiance. »