Rodolfo Garcia a quitté Cuba

Il y a plus de 20 ans, Rodolfo Garcia quittait Cuba pour explorer de nouvelles opportunités professionnelles au sein du groupe Liebherr. En plus des produits fascinants, c’est surtout l’excellente entente entre collègues que Rodolfo Garcia apprécie dans son travail quotidien. Elle a grandement facilité l’arrivée de ce soudeur dans un tout nouvel environnement. Ce natif de Cuba peut aujourd’hui toujours compter sur l’expérience et le soutien de ses collègues.

J’ai trouvé chez Liebherr non seulement des collègues sur qui compter, mais aussi de vrais amis.

Rodolfo Garcia

« Je suis originaire de Cuba. Dans mon pays d’origine, je n’avais tout simplement pas les opportunités professionnelles que j’ai ici. C’est pourquoi j’ai fait mes bagages et je suis venu en Europe. Voilà maintenant plus de 20 ans que je travaille chez Liebherr – comme le temps passe vite ! Avec le recul, je peux dire que pas mal de choses ont changé depuis que j’ai commencé ici : Liebherr a grandi et a acquis de nombreux nouveaux produits très intéressants.

Mais certaines choses ne changeront jamais. Je pense en particulier à mes collègues sympathiques, avec qui je travaille déjà depuis de nombreuses années. Certains d’entre eux sont même ici depuis plus de 45 ans ! Par rapport à eux, je suis quasiment un nouveau ! Quand j’ai besoin d’aide, mon chef ou mes collègues viennent directement à moi pour m’apporter leur soutien. Je ne me sens jamais livré à moi-même dans mon travail. Même après le travail, nous sortons souvent ensemble. Tout cela a beaucoup facilité mon intégration ici en Europe. Parmi tous ces gens, il y en a un qui a une place toute particulière dans mon cœur : mon meilleur ami Norbert, avec qui je travaille depuis très longtemps maintenant. Même si Cuba restera toujours mon pays, j’ai trouvé ici ma deuxième maison ; je m’y sens parfaitement bien et entre de bonnes mains. »