Lejla Halilović est responsable du développement de produits et de solutions pour la résolution des problèmes

Liberté d’action, collègues du monde entier issus des disciplines les plus diversifiées et esprit d’équipe ; comment est-ce que tout cela cohabite ? Très bien selon Lejla Halilović ! Cette non-conformiste travaillait depuis cinq ans dans le secteur ferroviaire, entre autres à la conception de nouveaux appareils de climatisation, et a vite constaté une chose : plus un projet est agile, international et créatif, plus fort est l’esprit d’équipe entre collègues.

Avec des projets et des perspectives à l’échelle internationale, Liebherr lui offre en outre les opportunités d’évolution professionnelle qu’elle recherche — et qu’elle saisit : à la recherche de nouveaux défis, elle est désormais partie à Toulouse travailler dans l’aéronautique.

À l’image de nos produits, nous aussi nous sommes changeants comme un caméléon.

Lejla Halilović

« Ensemble, nous jonglons avec les problèmes les plus diversifiés, dans la mesure où nous constituons l’interface centrale avec les différents services et avec nos clients. Le client reste toujours le premier de nos soucis, et nous ne perdons jamais notre objectif de vue. L’esprit d’équipe est particulièrement sollicité. Chacun fait donc passer sans difficulté ses propres intérêts au second plan. Ainsi, nous pouvons tous nous concentrer sur le produit et rien d’autre.

Ce travail demande souvent d’aborder les choses sous un angle inattendu et de se remettre régulièrement en question. Cela a encore été le cas, par exemple, pour la nouvelle climatisation nommée MACS 8.0 que nous avons récemment développée. Comme le projet de développement était particulièrement dense et complexe, il nous a fallu prendre un chemin entièrement nouveau.

C’est pourquoi nous avons constitué une équipe avec des experts techniques issus des disciplines les plus différentes. Nous travaillons à l’aide de la méthode Scrum, ce qui nous a permis de prendre des décisions avec agilité et nous a donné beaucoup de marge de manœuvre en matière de créativité. C’est pourquoi le sentiment d’équipe était particulièrement fort. Et au final, nous avons réussi à concevoir un produit pouvant être utilisé avec une flexibilité extrême dans les véhicules sur rails les plus différents – tout comme un caméléon. Nous avons donc eu ensemble l’idée d’utiliser cette métaphore pour la partie marketing. C’est un projet dont je suis encore très fière aujourd’hui.

Ce qui me motive particulièrement, ce sont les possibilités d’évolution professionnelle et les perspectives internationales qu’offre Liebherr. Je travaille de façon interdisciplinaire avec des équipes dans le monde entier. Aujourd’hui, j’ai moi-même changé de site : après cinq ans à Korneuburg dans les véhicules sur rails, je suis partie à Toulouse dans l’aéronautique. J’y suis actuellement responsable du programme Airbus. Les prochaines années s’annoncent encore passionnantes ! »