Une grand-mère grue en Inde

Un complexe immobilier de quatre tours est en train de voir le jour à Coimbatore. Au cœur de l’action : une grue à tour d’âge respectable, une 80 HC de 1987. La grand-mère grue a vu bien du pays avant de prendre son service dans l’état fédéral du Tamilnadu, au sud de l’Inde.

On peut déjà deviner que les tours seront un jour les plus hautes de Coimbatore.

On peut déjà deviner que les tours seront un jour les plus hautes de Coimbatore.

Positionnée astucieusement, la 80 HC couvre à elle seule l’ensemble du chantier.

Du changement dans la skyline de Coimbatore, une métropole en pleine croissance : les quatre tours d’habitation de 18 étages chacune vont dépasser, avec leurs 65 mètres de hauteur, tous les autres bâtiments de cet important site industriel. Conçu par le bureau d’architecture indien Eskay Design, le « Globus Nakshatra » hébergera un total de 322 appartements en alliant un design haut de gamme et une qualité élevée.

La 80 HC : elle ne cache pas son âge mais elle est toujours en pleine forme.

La 80 HC : elle ne cache pas son âge mais elle est toujours en pleine forme.

Notre grand-mère grue convient parfaitement au chantier puisque les 70 mètres exigés pour la hauteur sous crochet sont pour elle un jeu d’enfant. De plus, son positionnement astucieux entre deux unités de bâtiments lui permet de couvrir à elle seule l’ensemble du chantier. Elle s’occupe essentiellement de transporter du béton et de l’acier, en portant toujours plus d’une tonne à la pointe de sa flèche de 45 mètres de long.

C’est au début des années 90 que la société KAP India Projects & Constructions Pvt. Ltd. a acheté à Dubai, d’occasion, la grue datant de 1987. « À l’époque, le moment a été tout simplement propice et la proposition intéressante. Aujourd’hui, nous sommes bien contents de l’avoir. Les moteurs sont toujours d’origine et ils continuent de fonctionner sans le moindre problème » explique Saji P. George, le chef de chantier. Au total, la grand-mère grue va travailler trois ans sur le chantier de Coimbatore, comme elle l’a toujours fait au cours de sa longue carrière : c’est en effet, à peu de chose près, le rythme auquel elle est passée d’un chantier au suivant.

Alors que « Retour vers le futur » était projeté sur les écrans de cinéma et que ET voulait « téléphoner maison », nous avons construit, à Biberach, une grue qui continue de nos jours à voyager à travers le monde : voilà ce que nous entendons par qualité et durabilité.