27/04/2017 Montréal : des grues à tour Liebherr au-dessus de l’entrée du stade olympique

  • C’est au stade olympique de Montréal que se dresse la grue à tour la plus haute du Canada
  • Une 630 EC-H et une 710 HC-L travaillent en équipe

À l’occasion de grands travaux de rénovation sur la Montréal Tower, les deux grues à tour 630 EC-H et 710 HC-L de Liebherr travaillent de concert et garantissent ainsi une efficacité optimale sur le chantier. Les grues sont mises en œuvre pour la construction de surfaces de bureaux supplémentaires, pour la rénovation de l’observatoire et l’installation d’un éclairage à la pointe de la technique. Pour sécuriser l’ancrage de la grue High-Top 630 EC-H, ce sont des entretoises spécialement construites pour le client qui ont été employées.

Il a fallu percer un trou dans le voile du toit afin que la grue puisse être positionnée de manière adaptée.

Il a fallu percer un trou dans le voile du toit afin que la grue puisse être positionnée de manière adaptée.

C’est au stade olympique de Montréal que se dresse la grue à tour la plus haute du Canada, visible jusqu’à 20km de distance, une 710 HC-L, qui œuvre en commun avec une 630 EC H à la rénovation de la Montréal Tower, l’un des bâtiments les plus connus du pays. Avec des surfaces de bureaux supplémentaires, un observatoire rénové et un éclairage des plus modernes, la Montréal Tower veut assurer pour les années à venir son importance en tant que site. À partir de 2018, le bâtiment rénové accueillera plus de 1 000 employés de son nouveau locataire, la société Desjardins.

Dans le cadre de ce projet aussi important que connu, l’entreprise de construction Pomerleau a travaillé avec Morrow, le revendeur nord-américain de Liebherr, et l’a chargé de livrer un engin capable de répondre aux exigences élevées de ce projet complexe de 40 millions de dollar pour lequel les questions de sécurité et le contrôle du dépassement des coûts sont d’une importance primordiale.

La grue à tour 710 HC-L s’est révélée être idéale pour la réalisation de ce projet. Avec une charge maximum de 64 000kg et des vitesses de levage atteignant 176 m/min, ses performances surpassent celles de toutes les autres grues de sa catégorie. Afin que la grue puisse être positionnée de manière adéquate, il a fallu percer un trou dans le voile du toit. La deuxième grue du chantier, la grue à flèche distributrice horizontale 630 EC-H, a été ancrée au bâtiment au moyen d’entretoises spécialement construites pour le client.