13/07/2016 La pelle sur chenilles Liebherr R 960 SME chez SOTEC : une machine dédiée à l’extraction directe

  • Une gamme SME éprouvée et appréciée
  • La R 960 SME : polyvalente et facile à transporter
  • Un partenariat constructif entre Liebherr et SOTEC

Il y a une vingtaine d’années, SOTEC, prestataire de service dans le terrassement a fait le choix de Liebherr. En remplacement d’une pelle sur chenilles R 964, qui avait atteint 9 000 heures de bons et loyaux services, SOTEC a fait l’acquisition d’une pelle sur chenilles R 960 SME pour ses travaux d’extraction en carrière. Possédant aujourd’hui plus d’une dizaine de machines de terrassement de Liebherr, l’entreprise entretient une relation constructive et de confiance avec Liebherr.

La pelle sur chenilles Liebherr R 960 SME est produite à Colmar et développe une puissance de 250 kW / 340 PS.

La pelle sur chenilles Liebherr R 960 SME est produite à Colmar et développe une puissance de 250 kW / 340 PS.

La pelle sur chenilles Liebherr R 960 SME, produite à Colmar en France, est équipée d’un moteur de phase IIIB / Tier 4i qui développe une puissance de 250 kW / 340 PS. D’un poids en ordre de marche d’environ 60 tonnes, ce modèle est particulièrement dédié à des applications en carrière. Chez SOTEC, la pelle est employée dans une carrière à l’extraction de l’argile, où elle atteint une capacité de production de 400 m³ / heure.

« Avec de plus en plus de chantiers différents, il nous fallait une machine facilement transportable. La R 964 avait un poids en ordre de marche avoisinant les 70 tonnes et atteignant ainsi les limites de notre porte-engin. Grâce à la R 960 SME, nous avons trouvé une alternative moins lourde, tout en gardant de bonnes performances d’extraction, grâce notamment à la stabilité du gros châssis et du contrepoids. » explique David Bouchet, responsable matériel chez SOTEC.

La gamme « SME » au service de l’opérateur

Les pelles « SME » de Liebherr, comme la R 960 SME, sont adaptées pour les applications d’extraction en carrières. L’acronyme « SME » signifie « Super Mass Excavation » et indique des caractéristiques particulières.

Ces pelles sont équipées d’un châssis renforcé, issu du modèle supérieur de la gamme standard (la R 966 pour la R 960 SME). Associé à un contrepoids lourd, ce châssis améliore la stabilité de la machine, tout en autorisant des godets plus gros pour une meilleure productivité. L’équipement est aussi spécifique pour des forces d’arrachement et de cavage supérieures. Au total, ces mesures augmentent la puissance et la rentabilité de la pelle.

Après plus de 4 000 heures d’exploitation chez SOTEC, la pelle sur chenilles Liebherr R 960 SME se révèle être le modèle idéal pour la production et l’extraction directe. Pour l’opérateur principal, la R 960 SME se démarque par la souplesse de ses mouvements, sa robustesse, sa stabilité, sa vélocité mais aussi par son confort. Le bien-être de l’opérateur a en effet tenu une place importante dans le développement de la machine qui est dotée d’une cabine insonorisée et d’un siège pneumatique chauffant. La climatisation entièrement automatique est de série tandis que les niveaux d’huile moteur sont visibles à l’écran tactile 7’’ haute résolution.

Après plus de 4000 heures d’exploitation chez SOTEC, la pelle sur chenilles R 960 SME se révèle être le modèle idéal pour la production et l’extraction directe.

Après plus de 4000 heures d’exploitation chez SOTEC, la pelle sur chenilles R 960 SME se révèle être le modèle idéal pour la production et l’extraction directe.

Un partenariat de proximité et de confiance

SOTEC a, depuis 1995, toujours fait confiance à Liebherr. « Liebherr est un partenaire avec une philosophie proche de notre société et avec qui l’on peut avoir un dialogue constructif. Même en cas de problème, on peut trouver une solution et un terrain d’entente. » précise David Bouchet. La prestation de service offerte par le constructeur est source de satisfaction pour SOTEC qui peut compter sur la réactivité de l’agence Liebherr du Sud-Ouest. Une pelle sur chenilles Liebherr R 956, conforme aux nouvelles normes de phase IV / Tier 4f, vient d’ailleurs d’être livrée au mois d’avril 2016 et confirme la continuité de ce contrat de confiance.

De plus, une nouvelle antenne Liebherr, dédiée à la distribution, la location et le service des engins de terrassement a été inaugurée le 1er avril dernier à Pons. Cette entité est en charge des clients de Charente et Charente-Maritime qui étaient auparavant rattachés à la structure historique de Liebherr à Gradignan, près de Bordeaux. Un gain en termes de proximité qui ne pourra que faciliter les relations entre SOTEC et Liebherr.

La famille Rapiteau : du transport au terrassement

Henri Rapiteau a fondé en 1955 l’entreprise Transport Rapiteau. Initialement seul avec son camion, l’entrepreneur a connu des activités florissantes lui permettant la création de la SA Rapiteau en 1976. Le 1er avril 1980, les activités ont ensuite été scindées en deux entités distinctes, SOTEC (Société Orignollaise de terrassements et de carrières) pour les activités de terrassement et la SA Rapiteau pour le transport.

SOTEC est une société de service qui œuvre dans l’exploitation des carrières, dans les travaux de terrassement généraux, les travaux publics et la location de matériel. Spécialiste dans l’extraction directe, SOTEC est notamment plébiscité par les groupes Imerys, SUEZ Environnement, Terreal ou encore Monier.

Basée sur deux sites, à Orignolles et Boisbreteau en Charente, cette société emploie aujourd’hui plus de 90 salariés. Le Groupe Rapiteau représente plus de 230 salariés et est toujours sous la responsabilité des fils du fondateur, Jean-Michel et Patrice Rapiteau.