11/01/2016 Grue mobile Liebherr LTM 1750-9.1 près de la Philarmonie de l'Elbe de Hambourg

Presque terminé : la LTM 1750-9.1 de Thömen libère la Philarmonie de l'Elbe dans le port de Hambourg de la dernière grue à tour, avec une hauteur au crochet impressionnante de 127 mètres.

Presque terminé : la LTM 1750-9.1 de Thömen libère la Philarmonie de l'Elbe dans le port de Hambourg de la dernière grue à tour, avec une hauteur au crochet impressionnante de 127 mètres.

La Philarmonie de l'Elbe, future salle de concert et chef d'œuvre architectural dans le port de Hambourg, apparaît pour la première fois sans aucune grue à ses côtés depuis le début de sa construction en 2007. Avec une grue mobile Liebherr LTM 1750-9.1, Thömen, société de Hambourg spécialisée dans les grues et charges lourdes, a démonté la dernière des quatre grandes grues à partie tournante supérieure stationnées pendant plusieurs années près de l'ancien entrepôt Kaispeicher. Une tâche difficile dans un décor portuaire imposant.

Le démontage a été réalisé par une grue mobile puissante depuis une plateforme fixe, la grue à tour placée juste à côté du bâtiment ayant une hauteur de près de 120 mètres. Elle n'avait été abaissée que de manière à ce que la flèche puisse pivoter juste au-dessus du bâtiment.

Sur le Burchardkai, à l'ouest du port de Hambourg, la grue LTM 1750-9.1 à neuf essieux a été montée et équipée spécialement pour ce projet sur une plateforme de 75 mètres de long.

114 tonnes de charge, 19 mètres de rallonge de flèche télescopique et une fléchette à volée variable de 66 mètres de long ont été nécessaires pour atteindre la hauteur au crochet nécessaire de 127 mètres. Deux remorqueurs ont tiré la plateforme de travail et la grue dans le port de Hambourg pendant environ une heure sur une distance de 10 kilomètres en remontant le courant jusqu'au chantier.

Juste devant la Philarmonie de l'Elbe, la plateforme a planté ses pieds imposants au fond de l'eau afin d'adapter la hauteur de la plateforme au niveau de la marée haute. Les travaux ont ainsi pu être effectués sans être perturbés par les marées ou par les vagues générées par les bateaux.

Les deux grutiers ont fait preuve de prudence et de précision lors du démontage de la grue placée à seulement trois mètres de la lumineuse façade de verre de la salle de concert.