10/04/2014 Cinq grandes grues à tour mises en œuvre dans le désert de l'Atacama au Chili

Grues à tour de type 1250 HC dans la « Minera Sierra Gorda »

Grues à tour de type 1250 HC dans la « Minera Sierra Gorda »

Dans la mine de cuivre « Minera Escondida », ce sont deux grues à tour de type 1250 HC 40 Litronic, sur pied de scellement, qui sont mises en œuvre. Dans la première phase, les grues servent à étendre et à établir l'infrastructure de la mine et doivent manœuvrer des charges allant jusqu'à 20 tonnes. Une fois la phase de construction achevée, les deux grues à tour seront utilisées comme grues de maintenance.

Dans la mine de cuivre « Minera Sierra Gorda », c'est un total de trois grues à tour de type 1250 HC qui sont mises en œuvre. Deux d'entre elles sont utilisées dans la version 50 tonnes, la troisième dans la version 40 tonnes. Les trois grandes grues sont implantées sur des pieds de scellement. Durant la phase de construction, les grues sont utilisées comme des grues à tour classiques aux performances élevées pour le montage de réservoirs, les charges à manœuvrer étant des composants pesant entre 14 et 17 tonnes chacun. À long terme, les trois grues seront ici aussi utilisées dans la mine pour la maintenance et le service.

Les conditions géographiques et climatiques extrêmes représentent un défi non seulement pour les travailleurs, mais également pour la technologie des grues. Celles-ci sont en effet soumises à des contraintes exceptionnelles du fait des différences de température entre le jour et la nuit, qui peuvent aller jusqu'à 40° C, ainsi que de la poussière due à la sécheresse. En outre, le Chili compte parmi les pays où l'activité sismique est l'une des plus importantes du monde, les tremblements de terre d'une magnitude allant jusqu'à 5 n'étant pas rares. C'est pourquoi toutes les grues mises en œuvre doivent répondre à une norme chilienne garantissant la résistance aux séismes.