Montage d‘une housse de protection sur une antenne parabolique géante avec des grues mobiles Liebherr

Des vitesses de vent trop élevées repoussent parfois de plusieurs semaines des levages sensibles, et réduisent à néant des calendriers élaborés avec précision. Il n'est pas rare d'attendre des jours et des jours lors de la construction d'éoliennes. Dans les parcs éoliens, pour reprendre cet exemple, les travaux de levage sont interrompus lorsque, selon la hauteur de levage et le type de charge, le vent souffle plus vite que six à neuf mètres par seconde. Chez Liebherr, nous calculons précisément ces limites pour les levages délicats de nos partenaires. L'automne dernier, un montage très sensible au vent a eu lieu dans le sud de l'Allemagne.

2010
2010

Brève rétrospective : En février 2020, une puissante tempête répondant au joli nom de "Bianca" a traversé une grande partie du sud de l'Allemagne. A certains endroits, les stations météorologiques ont enregistré des rafales de plus de 160 kilomètres par heure. Même la région située au sud du lac d'Ammer en Bavière n'a pas été épargnée. Depuis 1963, la housse de protection sphérique de l'"Antenne 1" de la station radio de Raisting se dressait dans le ciel, visible de loin, tel un énorme bovidé. Ce monument industriel est connu des allemands sous le nom de "radôm", dérivé des mots anglais "radar dome" (dôme radar).

Son enveloppe blanche, une sphère d'une surface de 5 300 mètres carrés, maintenue en permanence en forme grâce à un ventilateur, a été victime de la tempête hivernale. Depuis, l'antenne hertzienne rouge vif se trouve à la merci du vent et des intempéries. Le constat des dégâts, l'appel d'offres, la planification et la production d'une nouvelle housse - tout cela a pris du temps.

Un origami ? Pas vraiment, non. L'art du pliage en tout cas. L'immense bâche, d'une surface totale de 5 300 mètres carrés, est déployée. Une mission impensable sans l'aide de la grue mobile. En arrière-plan, d'autres antennes paraboliques de la station radio terrestre de Raisting
Un origami ? Pas vraiment, non. L'art du pliage en tout cas. L'immense bâche, d'une surface totale de 5 300 mètres carrés, est déployée. Une mission impensable sans l'aide de la grue mobile. En arrière-plan, d'autres antennes paraboliques de la station radio terrestre de Raisting

Une grue plus puissante – pour plus de stabilité

" La planification de cette mission m'occupe depuis plus d'un an", raconte Johann Würz. de l'entreprise de grues BKL Baukran Logistik GmbH, qui a dirigé ce travail exigeant dans les Préalpes bavaroises. Il y a onze ans, une grue mobile Liebherr de type LTM 1400-7.1 du même loueur avait déjà remplacé la housse de protection âgée de presque 50 ans et devenue poreuse. Würz voulait tout d'abord réaliser l'intervention actuelle avec une LTM 1500-8.1. "Ensuite, nous avons changé de plan et décidé que la housse devait être placée sur le radôme bien déployée en partant de son ourlet. Cela offre naturellement une plus grande prise au vent. Nous avons donc eu recours à notre nouvelle LTM 1650-8.1", la grue mobile la plus puissante du grand parc de véhicules de l'entreprise. "Il était important pour nous d’intégrer une marge de sécurité et de disposer d'une réserve de capacité de charge. Aussi pour être parfaitement préparé à d'éventuelles surprises", raconte ce professionnel expérimenté.

Tuyau épais: Des tuyaux imposants, remplis d'air comprimé, sont utilisés. Ils sont également utilisés pour protéger l'installation technique et la membrane lorsqu'ils sont enfilés sur l'antenne-relais.
Tuyau épais: Des tuyaux imposants, remplis d'air comprimé, sont utilisés. Ils sont également utilisés pour protéger l'installation technique et la membrane lorsqu'ils sont enfilés sur l'antenne-relais.

Johann Würz a envoyé à Raisting une LTM 1230-5.1 comme grue auxiliaire pour les travaux avec nacelle et pour l'équipement de la grande grue. Ce porteur moderne à cinq essieux est arrivé sur le chantier quelques jours plus tôt. Avec son aide, la housse fabriquée en Turquie a été soulevée du camion, déballée et déployée sur une surface préparée. Sans le mat puissant de cette grue mobile, il aurait été impossible de déplacer cette charge de plus de dix tonnes. Avant de soulever la nouvelle enveloppe protectrice, il a fallu installer un énorme tuyau d'air d'un mètre de diamètre le long de son ouverture, afin d'écarter les bords à sa base lors du levage au-dessus de l'antenne parabolique. D'autres tuyaux remplis d'air comprimé ont été montés autour de l'antenne par des tonnes de grimpeurs industriels et une grue. Pour protéger aussi bien la bâche en tissu que les installations techniques du monument industriel.

Données clés sur l'ascenseur :

5.300 Mètres carrés
2 m/s vent max.
10 Tonnes

Dès le dépliage du plastique, les faibles rafales de vent ont mis en évidence l'énorme surface d'attaque de la membrane, même en cas de légère brise. Les monteurs au sol ont eu fort à faire pour maîtriser la bâche suspendue au crochet de la grue. Il est vite apparu que le vent ne devait pas être plus fort qu'une faible brise lors du montage de l'antenne.

Nous avons besoin de votre consentement Cette vidéo YouTube est mise à disposition par Google*. Si vous téléchargez la vidéo, vos données, notamment votre adresse IP, sont transmises à Google et peuvent être conservées et traitées par Google, notamment aux États-Unis. Nous n’avons aucune influence sur le traitement des données ultérieur effectué par Google. En cliquant sur « Accepter », vous consentez à la transmission des données à Google pour cette vidéo conformément à l'art. 6 paragr. 1 point a) du RGPD et vous consentez également explicitement au transfert des données vers les États-Unis conformément à l'art. 49 paragr. 1 point a) du RGPD. Si vous ne voulez plus consentir à chacune des vidéos YouTube à l'avenir et que vous souhaitez pouvoir les télécharger sans ce blocage, vous pouvez également sélectionner « Toujours accepter YouTube » et ainsi consentir à la transmission et au transfert des données correspondants à Google aux États-Unis pour toutes les vidéos YouTube ultérieures que vous consulterez à l'avenir sur notre site web. Veuillez noter que selon la Cour de justice de l'Union européenne, il n'existe pas actuellement aux États-Unis de niveau de protection des données approprié conformément aux normes de l'UE et actuellement nous ne pouvons pas non plus fournir de garanties appropriées pour protéger vos données pour combler ce déficit. Les risques que ce transfert des données vers les États-Unis peut comporter pour vous sont notamment qu'un accès par des autorités publiques ne peut pas être exclu et que vos données pourraient être traitées, éventuellement sans que vous en soyez informé et sans que vous disposiez de droits opposables et de possibilités effectives de recours, pour des raisons de sécurité nationale, de poursuite pénale ou pour d'autres finalités dans l'intérêt public des États-Unis. Vous pouvez retirer à tout moment avec effet pour l'avenir les consentements donnés par l'intermédiaire des Paramètres. Vous trouverez d'autres informations dans notre Déclaration de protection des données et dans la Déclaration de protection des données de Google. *Google Ireland Limited, Gordon House, Barrow Street, Dublin 4, Irland; Mutterunternehmen: Google LLC, 1600 Amphitheatre Parkway, Mountain View, CA 94043, USA
Une légère brise: Dès les travaux préparatoires, un peu de vent a rendu la manipulation difficile. Les 5 300 mètres carrés de bâches en plastique se transforment en une immense voile.
Une légère brise: Dès les travaux préparatoires, un peu de vent a rendu la manipulation difficile. Les 5 300 mètres carrés de bâches en plastique se transforment en une immense voile.

Veto du grutier

En fait, ce sont les rafales de vent qui ont bouleversé l’agenda en place. Le jour prévu pour l'installation, l'anémomètre situé en tête de la longue flèche de la grue LTM 1650-8.1 signalait en permanence des vitesses de vent trop élevées au grutier. Tout était en place et tout le monde était prêt. Mais lorsque la brise s'est intensifiée, le grutier après mûre réflexion a posé son veto. Sa décision, en concertation avec toutes les personnes concernées, a conduit à l'interruption des travaux pour ce jour-là. Le lendemain matin, on a voulu réessayer. Les météorologues avaient laissé entrevoir une petite fenêtre de vent. Les travaux devaient commencer bien avant le lever du soleil.

Tout est au vert: Steffen, le conducteur de la grue BKL, contemple la scène nocturne d'un air détendu. Les prévisions météorologiques et l'anémomètre au sommet de la grue annoncent un vent quasiment nul. Des conditions idéales pour le levage du nouveau radôme.
Tout est au vert: Steffen, le conducteur de la grue BKL, contemple la scène nocturne d'un air détendu. Les prévisions météorologiques et l'anémomètre au sommet de la grue annoncent un vent quasiment nul. Des conditions idéales pour le levage du nouveau radôme.

Un épais brouillard recouvrait le chantier lorsque, peu après cinq heures du matin, le site s'est à nouveau rempli de vie. Les prévisions de la veille se sont révélées exactes : aucun courant d'air n'était perceptible - le chantier pouvait enfin commencer. Avant même le lever du soleil, le mot d'ordre était "lever le crochet" et l'immense enveloppe blanche a émergé lentement de la brume. Lorsque Steffen, le conducteur de la grue BKL, a levé sa charge à près de cent mètres de hauteur sous crochet. Les équipes accrochées aux câbles de retenue ont commencé à écarter l'ouverture de la housse, qui ressemblait à rocher, à l'aide de treuils et de leur force musculaire.

Comme au ralenti, le rouge vif de l'antenne parabolique disparaissait derrière le gigantesque rideau blanc. Le reste est vite raconté : le soir même, la housse était en place, fixée de manière hermétique à l'air extérieur, sur son socle rond. Après 18 mois, le radôme avait enfin retrouvé son enveloppe protectrice.

A Raisting, chez Radom Raisting GmbH, une filiale détenue à 100% par la région Weilheim-Schongau, on espère être armé pour l'avenir. "Nous avons fait fabriquer l'enveloppe hybride, composée d'une centaine de pièces, de manière à ce que les bandes diagonales du tissu soient orientées en fonction des forces exercées et puissent ainsi les absorber avec des réserves plus importantes", explique René Jakob, directeur de Radom Raisting GmbH depuis de nombreuses années. "Et nous sommes heureux que tout ait finalement si bien fonctionné".

De l'alunissage à la guerre froide

Jusqu'à sa fermeture en 1985, la station de réception satellites a joué un rôle important dans le domaine de la radio et des télécommunications - et ce, dans le monde entier. L'utilisation la plus importante du radôme a certainement été la transmission du premier alunissage par la mission Apollo 11 en juin 1969. Depuis le centre de la NASA à Houston (Texas), le signal de télévision a été transmis par satellite à l'antenne parabolique de Raisting et, de là, à une grande partie de l'Europe. La diffusion mondiale des Jeux olympiques d'été de 1972 à Munich a également été assurée par le radôme. En outre, les forces armées américaines stationnées en Allemagne de l'Ouest ont utilisé la station terrienne pour établir une liaison particulièrement sécurisée avec les États-Unis à l'époque de la guerre froide.

Cet article a été publié dans le magazine UpLoad 01 | 2022.

Cela pourrait également vous intéresser

Téléchargement

Vous trouverez ici les magazines clients à télécharger au format PDF.

Magazines clients

Gamme de produits grues mobiles et sur chenilles

Vous trouverez ici la gamme des grues mobiles et sur chenilles Liebherr.

Grues mobiles et sur chenilles

Notre magazine

Découvrez d'autres histoires exceptionnelles dans le domaine des grues mobiles et sur chenilles.

Notre magazine