Les employés actuels et retraités de l’usine de Bischofshofen (Austria) devant la chargeuse LSL 1500 restaurée (de gauche à droite) : Simon Schaidreiter, Andreas Scharler (tous deux centre de reparation), Christian Reiter (responsable du service après-vente, retraité), Martin Gschwend (directeur commercial), Johann Stickler (directeur technique, retraité).
Les employés actuels et retraités de l’usine de Bischofshofen (Austria) devant la chargeuse LSL 1500 restaurée (de gauche à droite) : Simon Schaidreiter, Andreas Scharler (tous deux centre de reparation), Christian Reiter (responsable du service après-vente, retraité), Martin Gschwend (directeur commercial), Johann Stickler (directeur technique, retraité).

Une chargeuse sur pneus historique

« Dans le cadre du développement des chargeuses sur pneus, nous nous intéressons quotidiennement aux dernières technologies et aux nouvelles tendances, sans pour autant oublier nos racines. Cette chargeuse sur pneus constitue la preuve que Liebherr était déjà à l’origine de concepts de machines innovants il y a six décennies », explique Martin Gschwend, directeur de Liebherr-Werk Bischofshofen et responsable de la distribution des chargeuses sur pneus Liebherr dans le monde.

Ce dernier nous présente une pièce très rare exposée sur le site de l’usine de Bischofshofen, en Autriche : une chargeuse Liebherr LSL 1500 du début des années 1960, que les experts en chargeuses sur pneus de Bischofshofen ont, durant ces derniers mois, entièrement restaurée avec beaucoup de passion. Cette chargeuse est le dernier exemplaire restant d’une série pilote de seulement cinq machines, ce qui fait d’elle la plus ancienne chargeuse sur pneus Liebherr toujours en état. Cette chargeuse a également été la première chargeuse Liebherr à être exposée à la foire industrielle de Hanovre de 1962, à la suite de quoi les cinq prototypes ont commencé à être utilisés sur les chantiers et à rendre bien des services au fil des années.

La LSL 1500 á Fried-Sped en les années quatre-vingt-dix
La LSL 1500 á Fried-Sped en les années quatre-vingt-dix

Jusqu’à sa restauration à Bischofshofen, la LSL 1500 a connu une histoire quelque peu mouvementée. Après avoir été utilisée quelques années dans une gravière de la région de Biberach, en Allemagne, la machine est cédée vers 1980 au groupe Fried-Sped dont le siège est à Ummendorf. La LSL 1500 remplit fidèlement ses fonctions au sein de l’entreprise logistique pendant environ 20 ans. L’une des tâches principales de la chargeuse sur pneus était le chargement de lourdes comme des profils en acier, pour lequel elle était équipée d’un porte-fourche et d’un lest arrière supplémentaire.

Au début des années 2000, alors que la chargeuse avait déjà environ 40 ans, Markus Liebherr la fait transporter jusqu’au siège de son entreprise, le château de Heinrichsburg dans la commune d’Eberhardzell. Depuis 2011, ce prototype de chargeuse sur pneus, qui a entre-temps cessée d’être utilisée, est entreposée dans l’usine Liebherr de Kirchdorf an der Iller. Toutefois, il était écrit que cet entrepôt ne soit pas le dernier lieu de repos de la plus ancienne des chargeuses sur pneus, puisqu’en 2019, la direction de Liebherr-Werk Bischofshofen GmbH a décidé de restaurer entièrement la seule LSL 1500 restante.

La restauration

d’un morceau de ferraille à une pièce de collection

Liebherr a investi avec son équipe environ 650 heures de travail dans la restauration de cette machine ancienne.
Liebherr a investi avec son équipe environ 650 heures de travail dans la restauration de cette machine ancienne.

Le chemin pour faire de cette vieille machine une œuvre d’art a été jalonné d’obstacles. La chargeuse sur pneus de près de 60 ans a été transportée dans l’usine Liebherr de Bischofshofen en plusieurs morceaux. Entre-temps, la chargeuse était marquée par les ravages du temps : la rouille et le gel l’avaient profondément endommagée. « Tout d’abord, nous avons complètement démonté la machine pour vérifier si toutes les pièces étaient présentes. Une fois cette étape réalisée, nous avons pu commencer à la réparer pas par pas, module par module », raconte Andreas Scharler, qui dirige le centre de réparation depuis de nombreuses années.

Le projet a été lancé au printemps 2020. Les experts en chargeuses sur pneus ont dû examiner chaque pièce de la LSL 1500 au moins une fois afin de la remettre à neuf, et ce, jusqu’à la dernière vis. Pour l’équipe, les travaux de réparation étaient bien plus qu’un regard nostalgique sur le passé : « Plusieurs apprentis ont participé aux travaux de rénovation. Cela représentait pour eux une opportunité rare, celle d’être confronté dans la pratique aux techniques utilisées par le passé, afin de mieux les appréhender », ajoute M. Scharler.

À de nombreuses reprises, il a fallu faire preuve d’un grand savoir-faire technique et d’un don pour l’improvisation. « Au démarrage du moteur diesel, la tension de fonctionnement passait de 12 à 24 V pendant un court instant. Nous avons d’abord dû diagnostiquer correctement ce processus afin de pouvoir démarrer la chargeuse sur pneus. Entendre le puissant moteur diesel à six cylindres tourner pour la première fois était un moment merveilleux », se remémore M. Scharler, qui a investi avec son équipe environ 650 heures de travail dans la restauration de cette machine ancienne. La LSL 1500, qui est à nouveau pleinement fonctionnelle, servira de pièce d’exposition lors des visites de clients à l’usine Liebherr de Bischofshofen.

  • Le modèle LSL 1500

    troisième chargeuse sur pneus Liebherr

    La chargeuse Liebherr LSL 1500 en 1962 à Biberach
    La chargeuse Liebherr LSL 1500 en 1962 à Biberach

    En 1962 Liebherr a produit une série pilote avec cinq exemplaires de la chargeuse à godet LSL 1500, une machine d’un poids en ordre de marche d’environ dix tonnes. La LSL 1500, propulsée par un moteur diesel Deutz d’une puissance de 108 cv, était une véritable innovation technique pour l’époque : elle était équipée d’un châssis rigide et d’une direction des roues arrière assistée hydrauliquement, ce qui était considéré comme un grand confort pour cette époque. La puissance était transmise par un convertisseur de couple et une transmission intégrale, qui pouvaient être désactivés selon les besoins.

    La nouvelle chaîne cinématique offrait une hauteur de déversement d’environ trois mètres et permettait de charger des véhicules de chantier ayant une hauteur de ridelle importante. En cas de mauvais temps, une capote avec des fenêtres transparentes cousues et un chauffage étaient disponibles en option pour la cabine du conducteur, qui était à l’époque encore ouverte. Liebherr a fièrement décrit sa LSL 1500 dans la fiche technique de l’époque comme un « nouveau concept basé sur de nombreuses années d’expérience dans la construction d’engins de terrassement. »

  • Rappel historique

    les débuts de la production en série de chargeuses sur pneus

    Dès les années 1950, Liebherr a commencé à développer des chargeuses sur pneus, un type de machine qui, à l’époque, était encore nouveau et peu abouti. Liebherr a conçu deux prototypes, les modèles « Elefant » et « Mammut », qui présentaient encore un certain potentiel d’amélioration en ce qui concerne l’usure des pneus et la puissance de traction. Avec la LSL 1500, Liebherr réussit, au début des années 1960, à créer un prototype de chargeuse sur pneus robuste et fiable, convaincant dans son utilisation quotidienne.

    « Dans la LSL 1500 transparaît la largeur de vue des concepteurs de l’époque. Comme sur nos chargeuses sur pneus actuelles, le moteur diesel était installé loin à l’arrière pour servir de contrepoids afin d’augmenter la charge de basculement », explique Christian Reiter, qui a travaillé pour Liebherr pendant 50 ans, dont une grande partie comme responsable du service après-vente à l’usine de Bischofshofen. Mais pourquoi a-t-il fallu attendre les années 1980 pour que Liebherr se lance dans la production en série de chargeuses sur pneus ?

    Johann Stickler et la LSL 1500
    Johann Stickler et la LSL 1500

    Johann Stickler peut apporter des réponses à ces questions. L’ancien directeur général et responsable technique a travaillé pendant 38 ans à l’usine Liebherr de Bischofshofen. Il a accompagné dès le début la production en série des chargeuses sur pneus, qui a été lancée à Bischofshofen en 1986. Johann Stickler raconte : « Hans Liebherr était toujours à la recherche d’innovations et d’arguments de vente uniques pour ses machines. C’est pourquoi Liebherr a d’abord poursuivi ses recherches sur un concept d’entraînement plus adapté aux chargeuses sur pneus que le convertisseur de couple classique. »

    Dans les années 1970, Liebherr a mis au point un prototype de chargeuse sur pneus à entraînement hydrostatique qui était nouveau pour ce type de machine. « Si l’on compare un modèle avec entraînement hydrostatique avec un modèle à convertisseur, l’entraînement hydrostatique est le système le plus économique. Cette constatation a été le point de départ de la production en série de chargeuses sur pneus Liebherr à entraînement hydrostatique dans les années 1980 », explique Johann Stickler.

    La chargeuse Liebherr LSL 1500 en 1962 / 2020

    Chargeuses sur pneus Liebherr L 526 – L 546

    Chargeuses sur pneus Liebherr L 526 – L 546

    Les performantes chargeuses sur pneus Liebherr sont des outils polyvalents. Il y aura toujours un engin qui répondra précisément aux exigences de l'utilisation et aux spécificités du client.

    Chargeuses sur pneus Liebherr L 526 – L 546
    Chargeuses sur pneus L 550 XPower – L 586 XPower Liebherr

    Chargeuses sur pneus L 550 XPower – L 586 XPower Liebherr

    XPower est un concept d'engin innovant qui allie puissance, efficience énergétique, résistance et confort.

    Chargeuses sur pneus L 550 XPower – L 586 XPower Liebherr
    Systèmes d'assistance pour les chargeuses sur pneus

    Systèmes d'assistance pour les chargeuses sur pneus

    Les systèmes d'assistance intelligents pour chargeuses sur pneus Liebherr aident le conducteur dans l'exécution de ses tâches quotidiennes.

    Systèmes d'assistance pour les chargeuses sur pneus