Construction facilitée avec des modules de béton

Le premier bâtiment en construction volumétrique préfabriquée préfinie (PPVC) exclusivement en béton de l’île a vu le jour à Singapour. De nombreux éléments préfabriqués en béton lourds ont dû être levés pour cela. L’entreprise de construction Dragages Singapore a pour cela mis en oeuvre deux fleurons de Liebherr : deux 1000 EC-H 40 Litronic.

Le principal donneur d’ordre a utilisé les deux grues High-Top pour construire « The Clement Canopy » de 40 étages de haut, un projet de logement utilisant la première version existante purement en béton du système PPVC (construction volumétrique préfabriquée préfinie).

Même si ce mode de construction a déjà été utilisé dans d’autres pays, il s’agit ici du plus haut projet de construction au monde à ce jour, pour lequel cette méthode est utilisée.

Livraison des gruesles plus puissantes de Singapour

Kevin Lai, Senior Methods Manager pour « The Clement Canopy », explique : « The Clement Canopy est notre premier projet pour lequel les modules sont intégralement en béton et très lourds, le module le plus lourd pèse 29 tonnes. » Avec une capacité de levage maximale de 40 tonnes, les deux grues à tour Liebherr sont les grues les plus performantes importées jusqu’à ce jour à Singapour. Elles sont prédestinées au levage de lourds éléments préfabriqués en béton.

Directives de construction du gouvernement et exigences du client respectées

Fin 2014, Singapour avait passé des contrats de construction PPVC pour certaines régions et avait surveillé de près l’application ce système, cette technique de construction permettant d’augmenter la productivité sur les chantiers. Dragages Singapore a été chargé de la construction du projet « The Clement Canopy » par United Venture Development. Le projet actuel composé de deux tours comporte 505 appartements d’une superficie totale de 46 000 mètres carrés. Conformément aux réglementations du gouvernement de Singapour, 65 pour cent des constructions de surface doivent être composées de modules PPVC en béton armé.

Kevin Lai explique que durant la phase de planification, Dragages a travaillé avec ADDP Architects pour optimiser la structure, répartir les habitations en module, et s’assurer qu’une grue à tour puisse être utilisée pour construire chaque bloc. Un calcul a alors permis de déterminer que le module le plus lourd pèserait 29 tonnes et le plus léger 17 tonnes. Dragages a alors recherché des produits adaptés sur le marché des grues.

La décision a été prise en faveur du package tout-en un de Liebherr

Grâce à des interventions antérieures à Singapour et à Hongkong, l’entreprise connaissait les grues Liebherr et a retenu trois constructeurs de grue en procédant par exclusion. La capacité de levage, la fiabilité, le service client à Singapour, l’assistance technique de la division Tower Crane Solutions ainsi qu’une offre complète attractive ont été en fin de compte décisifs.

Un autre avantage était la taille des éléments de la grue à tour : « La taille des éléments de mât de 2,4 x 2,4 mètres a facilité le transport, sans augmenter les coûts et réduit en même temps l’espace requis sur chantier. Nous réfléchirons certainement à l’avenir à l’acquisition de telles grues, lorsque nous décrocherons des commandes similaires », explique Kevin Lai.

Soutien client lors de la mise en oeuvre

Liebherr a préparé tous les documents nécessaires à la réception sans accroc des deux fleurons. Les grues sont enfin arrivées en décembre et en janvier et ont été montées en quatre jours.

« Les modules doivent être positionnés avec une précision de deux millimètres près, l’alignement du bâtiment complet risquant d’être influencé par de plus grandes différences », explique Swear Wern, Civil Production Manager pour le projet. Pour que cela soit garanti, les grues à tour Liebherr sont dotées du mode de positionnement de précision Micromove. Les grutiers sont des collaborateurs de Dragages et ont été formés par Liebherr-Singapore Pte Ltd.

Avec une longueur de flèche de 35 mètres, les deux grues ont pu opérer à partir d’une position stable en dehors des deux tours et ont grandi avec la hauteur du bâtiment, en étant liées à un élément non-modulaire du bâtiment. 1 866 modules en tout ont dû être installés. Les deux fleurons de Liebherr ont oeuvré pendant une année entière et ont ainsi fait preuve de leur énorme performance et fiabilité.