Chanfreins sur mesure

Avec la LCD 300 ChamferCut, Liebherr propose désormais une solution autonome pour le chanfreinage avec le procédé ChamferCut qui connaît une demande toujours plus forte. Lors de l'EMO 2013, Liebherr a présenté pour la première fois une machine intégrée qui s'adressait à l'industrie automobile et proposait le taillage des engrenages à la fraise-mère et le chanfreinage parallèlement au temps principal d'usinage dans le procédé ChamferCut. En 2014, le portefeuille s'est enrichi de la LC 300 ChamferCut pour les composants d'un diamètre maximal de 300 millimètres. Le besoin de disposer d'une chanfreineuse pure est rapidement apparu. Pour répondre à ces demandes, Liebherr a donc développé la machine ChamferCut autonome. La LCD 300 ChamferCut peut être utilisée pour compléter un parc de machines existant, remplacer des chanfreineuses ou créer de nouvelles lignes.

L'idée de base : rapidité et simplicité

L'idée de base qui sous-tend cette solution est évidente : « cette machine devait être facile à manipuler et permettre de travailler rapidement », explique Dr.-Ing. Hansjörg Geiser, directeur du développement et de la construction des machines à tailler les engrenages. L'utilisation de la chanfreineuse LCD 300 ChamferCut permet d'optimiser sur le plan géométrique le serrage de la roue dentée pour le chanfreinage et d'utiliser de plus petits outils. Cela permet de créer des degrés de liberté supplémentaires et d'élargir le domaine d'application. Grâce à cette technologie et aux temps de changement courts des équipements, une chanfreineuse ChamferCut LCD 300 peut rectifier les roues dentées d'environ deux à trois fraiseuses.

Une machine offrant des temps de changement courts des équipements et un serrage optimisé des outils a donc fait son apparition. Les axes CNC permettent à l'opérateur de régler et de corriger les données du processus ChamferCut en toute simplicité. Un nouveau logiciel a été développé pour l'interface utilisateur. Celui-ci s'oriente en fonction des fiches de réglage des outils ChamferCut de FETTE. Le support graphique et des exemples de corrections de réglages permettent à l'opérateur de s'orienter rapidement. Un guidage intuitif facilite en outre la conduite de la machine.

La machine est chargée automatiquement selon le principe éprouvé du chargeur de bagues. Des robots ou un portique peuvent également être utilisés comme solution alternative. Cela permet également une intégration flexible dans le processus d'automatisation, par ex. par le biais d'un transporteur à palettes en plastique.

Des résultats peu coûteux et d'excellente qualité

Le chanfreinage avec ChamferCut gagne en popularité par rapport à l'ébavurage par pression et le chanfreinage avec fraise à queue, car ce procédé implique des frais de chanfreinage extrêmement réduits. Les outils spéciaux offrent une durée de vie très élevée et permettent une rectification aisée. Des chanfreinages précis et reproductibles à l'identique combinés à des durées de service élevées sont autant d'avantages proposés par le processus ChamferCut. Il n'est donc pas étonnant que le chanfreinage réalisé avec la ChamferCut ait gagné en importance au cours des dernières années. Le chanfreinage est particulièrement apprécié en raison de la qualité élevée qu'il présente pour les constructeurs d'automobiles et de véhicules utilitaires, ainsi que dans la construction de boîtes de vitesses et de moteurs : « dans ces branches, les exigences sont très élevées par nature », explique Hansjörg Geiser. « La construction de plus en plus compacte des boîtes de vitesses présente des exigences particulières en termes de qualité de chanfreinage, le procédé ChamferCut sur les machines Liebherr offre une réponse particulièrement satisfaisante à ces exigences. »

De bonnes raisons d'opter pour le chanfreinage avec le module de Liebherr :

  • Vitesse élevée lors du chanfreinage (cadences courtes)
  • Pas de réduction de la longueur de fraise
  • Géométrie de la machine à tailler à la fraise-mère et de la ChamferCut à sélectionner indépendamment
  • Dispositif figé pour la machine à tailler à la fraise-mère, dispositif adapté pour la ChamferCut
  • Très petit diamètre possible (> 30 mm) avec une applicabilité plus large
  • Qualité élevée et formes de chanfreins précises
  • Chanfreinage parfait de pieds de dents
  • Durée de service très élevée, même pour l'usinage à sec
  • Pas de copeaux aiguilles
  • Réglage via les axes CNC et installation aisée des équipements
  • Coûts minimaux des outils avec le chanfreinage (par comparaison)
  • Outils facilement rectifiables
  • Saisie conviviale des données

Téléchargements