01/04/2014 Liebherr et KAMAZ partenaires de développement de moteurs

Déjà en conformité avec la norme antipollution Euro 5, les moteurs à 6 cylindres en ligne équipés d'une injection Common-Rail et de calculateurs Liebherr sont en route pour l'étape Euro 6.

Déjà en conformité avec la norme antipollution Euro 5, les moteurs à 6 cylindres en ligne équipés d'une injection Common-Rail et de calculateurs Liebherr sont en route pour l'étape Euro 6.

Le contrat signé entre le constructeur russe KAMAZ OJSC et Liebherr-International AG le 25 mars 2014 lance le développement commun de moteurs à gaz et Diesel en ligne ; la phase d'approfondissement des accords de collaboration conclus fin 2013 a commencé.

Sergey Kogogin, directeur général de Kamaz et le Docteur-ingénieur Willi Liebherr, président du conseil d'administration de Liebherr-International AG ont signé le contrat dans la ville allemande d'Ehingen (Danube). Le contrat couvre différentes prestations de développement d'une nouvelle génération de moteurs à gaz et Diesel.

Ceux-ci équiperont une nouvelle série de bus et camions Kamaz ainsi que des générateurs statiques à gaz et Diesel.Kamaz construira les moteurs dans la future usine de la ville de Naberejnye Tchelny (Russie). Liebherr fournira des prestations de conseil technique dans les domaines de la mise en place et de la planification des chaînes de production ainsi qu'en matière de lancement de la phase opérationnelle. Liebherr assistera également Kamaz pour l'approvisionnement, l'installation et la mise en service des moyens de production et des matériels d'exploitation.

Les moteurs à 6 cylindres en ligne à 12 litres de cylindrée de Kamaz couvriront une large plage de puissance de 450 à 700 chevaux et seront exclusivement équipés d'une injection Common-Rail et de calculateurs Liebherr. Les moteurs présenteront des valeurs de consommation et d'émissions polluantes modestes grâce à leur technologie de dernière génération : déjà en conformité avec la norme Euro 5, ils ont tout le potentiel pour satisfaire aux futures exigences d'Euro 6. Ils offrent également la possibilité d'allonger l'intervalle de maintenance à 150 000 kilomètres. Le lancement de la série de moteurs est prévu fin 2016.