06/05/2015 La grue mobile LTC 1045-3.1 passe par un trou d'aiguille

À gauche et à droite, un écart de 7 centimètres seulement : une LTC 1045-3.1 de Cadman Cranes dans un tunnel

À gauche et à droite, un écart de 7 centimètres seulement : une LTC 1045-3.1 de Cadman Cranes dans un tunnel

Dans le cadre des travaux de levage à réaliser sur une installation de traitement des eaux usées de Londres, l'une des grues LTC 1045-3.1 de Cadman Cranes a dû surmonter un défi de taille pour accéder au chantier. En effet, le seul accès était un petit tunnel qui passait sous le pont Victorian Railway Bridge. La grue compacte de Liebherr était donc la seule grue envisageable pour les travaux de levage. Le cas de charge à surmonter : un poids d'une tonne devait être soulevé dans un rayon de 27 mètres.

La grue a dû négocier un virage à 90 degrés directement avant l'entrée du tunnel. Puis, grâce à ses quatre roues directrices, la LTC 1045-3.1 a pu remettre ses roues droites sans problème juste avant l'entrée du tunnel. L'équipe de l'entreprise Cadman Cranes dont le siège est situé à Colchester a ensuite baissé la flèche autant que possible afin de réduire la hauteur de la grue. Les rétroviseurs rabattables ont contribué à réduire la largeur de la LTC 1045-3.1. La suspension primaire hydropneumatique a permis de soulever légèrement la grue d'un côté afin d'éviter que la grue compacte ne vienne frotter contre les parois du tunnel étant donné que la route n'était pas tout à fait droite.

Le grutier a dirigé la grue doucement et avec toutes les précautions qui s'imposaient pour la faire passer par ce trou d'aiguille. La direction active de l'essieu arrière et l'adaptation hydropneumatique de l'essieu ont permis à la grue de se faufiler sans problème à travers le tunnel. Un écart de 20 centimètres séparait le haut de la grue du plafond du tunnel, tandis qu'il fallait gérer un espace de 7 centimètres seulement sur les côtés gauche et droit, et ce sur une longueur de tunnel de huit mètres.

Après exécution des travaux, la grue compacte a dû retraverser le tunnel en sens inverse. Et une semaine plus tard, il a fallu recommencer l'opération afin d'exécuter de nouveaux travaux de levage.