06/03/2015 Hans Rinninger & Sohn GmbH & Co. KG met en service une nouvelle tour de malaxage pour la fabrication d'éléments en béton

La centrale à béton stationnaire Liebherr de type Betomat IV-515 avec trois malaxeurs à cuve annulaire, dix cellules pour roches et six silos pour ciment

La centrale à béton stationnaire Liebherr de type Betomat IV-515 avec trois malaxeurs à cuve annulaire, dix cellules pour roches et six silos pour ciment

Une nouvelle tour de malaxage Liebherr de type Betomat IV-515 a été mise en service dans l'atelier de fabrication de produits béton et préfabriqués de Hans Rinninger & Sohn GmbH & Co. KG à Kißlegg (Allemagne). La Betomat IV-515 remplace ainsi la centrale à béton stationnaire Liebherr qui a connu un franc succès pendant ses 42 ans de service.

La nouvelle tour de malaxage IV-515 peut contenir jusqu'à 515 m³ de granulats dans dix cellules de silo. La tour de malaxage est alimentée en granulats de 32mm d'épaisseur max. par le biais d'un élévateur à godets galvanisé offrant un rendement de 140m³/h. L'installation dispose en outre de six silos pour agents liants d'une capacité de 100 tonnes chacun.

Rinninger a besoin d'une centrale à béton stationnaire flexible afin de pouvoir réagir de façon appropriée aux exigences du marché. Ainsi, la nouvelle tour de malaxage Liebherr est équipée de deux balances pour roches, ciment et adjuvants ainsi que d'une balance de couleurs pour les opérations de pesage. Le déchargement du béton s'effectue, pour deux bétonnières, au choix dans une bétonnière portée ou dans le convoyeur à benne raccordé pour la production de produits préfabriqués.

Rinninger a également fait le choix d'une installation de recyclage des résidus de béton de type LRS 806 d'un rendement de 12m³ par heure. Celle-ci retraite les matériaux issus du nettoyage des centrales à béton stationnaires et de la bétonnière portée, ainsi que la quantité de béton retournée. Dans le cadre d'un cycle de matériaux fermé, les composants des matériaux retraités sont lavés, l'eau est nettoyée pour ensuite réintégrer la production. Le retraitement et le recyclage de l'eau permettent de réaliser des économies en coûts et en matériaux tout en préservant l'environnement.