23/01/2018 Dakar 2018: KAMAZ-Master décroche une nouvelle fois la première place

KAMAZ-Master remporte le Dakar pour la 15ème fois

KAMAZ-Master remporte le Dakar pour la 15ème fois

Pour sa 40e édition, le rally-raid Dakar s'offre un parcours de 9000 km avec trois pays traversés: le Pérou, la Bolivie et l'Argentine. Les pilotes se sont élancés à la conquête du désert sud-américain le 6 janvier depuis Lima, au Pérou, pays qu'ils n'avaient pas traversé depuis cinq ans. Les concurrents sont restés cinq jours dans la capitale et ont ensuite pris la direction de la Bolivie avant de terminer leur route le 20 janvier à Cordoba (Argentine).

Cette édition s'est révélée extrêmement difficile. Lits de rivières asséchés, dunes, sable fin, branches mortes et caillasse: le terrain hostile a mis les pneus à rude épreuve. Des pistes sinueuses et glissantes sous la neige au désert, les équipages ont également dû faire face à des conditions climatiques très variées. Sur 42 véhicules inscrits, seuls 30 ont ainsi réussi à poursuivre la course après les premières étapes.

Cette année, trois équipes KAMAZ-Master participaient au Dakar dans la catégorie Camions. L'équipage d'Eduard Nikolaev a remporté la première place au volant d'un camion équipé d'un moteur Diesel Liebherr V8 d'une puissance de 750 kW (1020 cv). Malgré un poids de 10000 kg, les camions ont pu atteindre la vitesse maximale autorisée de 140 km/h sur le Dakar et effectuer des accélérations de 0 à 100 km/h en moins de 10 secondes.

Les concurrents et l'équipe KAMAZ-Master se sont livrés une lutte acharnée tout au long de la course: l'équipe IVECO de Federico Villagra (Argentine) et l'équipe MAZ de Siarhei Viazovich (Biélorussie) ont décroché la deuxième place. L'équipe KAMAZ d'Airat Mardeev termine troisième du classement Camions, rapportant une médaille de plus à l'équipe KAMAZ-Master.